CUTACNYL

 



 

CUTACNYL 0,025 , Gel

Présentation : Tube de 40 g
Distributeur ou fabriquant : SOTHEMA
Composition : Peroxyde de Benzoyle
PPM : 35.30 Dh

CUTACNYL 0,05 , Gel

Présentation : Tube de 40 g
Distributeur ou fabriquant : SOTHEMA
Composition : Benzoyle Peroxyde
PPM : 36.90 Dh

CUTACNYL 0,1 , Gel

Présentation : Tube de 40 g
Distributeur ou fabriquant : SOTHEMA
Composition : Peroxyde de Benzoyle
PPM : 36.90 Dh

 

 
Sommaire
  • Indications
  • Posologie
  • Contre indications
  • Effets indésirables
  • Précautions et autres informations

Indications

Acné vulgaire.

Cutacnyl 2,5 % et Cutacnyl 5 % seront préférentiellement utilisés dans les cas suivants :

- acnés débutantes de l'adolescent,

- chez les sujets à peau fragile, notamment les enfants, les sujets blonds ou roux,

- en début de traitement, en période d'essai, afin de s'assurer de la bonne tolérance du produit,

- en cure d'entretien des acnés blanchies.



Posologie CUTACNYL 5 % Gel pour application locale Tube de 40 g

A adapter en fonction de la réponse thérapeutique et de la tolérance individuelle (voir rubrique Mises en garde et précautions d'emploi).

En général , 1 à 2 applications quotidiennes.

1 application tous les 2-3 jours en cure d'entretien pour Cutacnyl 2,5 % et cutacnyl 5%.

Appliquer Cutacnyl en légers massages du bout des doigts jusqu'à pénétration complète du produit.

Se laver les mains après l'emploi du produit.
Conserver à l'abri de la chaleur. Eviter la proximité d'une flamme



Contre indications

Ne pas utiliser chez des malades sensibles aux peroxydes (eau oxygénée...).



Effets indésirables Cutacnyl

Photosensibilisation,

Phénomènes irritatifs importants ou prolongés, malgré la bonne observance des précautions d'emploi,

Décoloration de certaines fibres textiles (vêtements, literie…).

 

Précautions d'emploi

Des informations précises fournies au malade pourront éviter l'arrêt prématuré et injustifié du traitement.

Une irritation discrète est possible, surtout en début de traitement. Elle ne témoigne pas d'une intolérance ou d'une allergie au topique tant qu'elle reste modérée. Il convient cependant de tester la sensibilité individuelle en faisant précéder la mise en route du traitement par une « touche d'essai » (applications répétées sur une petite surface tégumentaire pendant 10 à 15 jours consécutifs),

Pour réduire au minimum ces phénomènes d'irritation :

- ne pas appliquer sur une peau déjà irritée par des traitements préalables,

- éviter, en règle générale, l'emploi concomitant avec d'autres thérapeutiques locales kératolytiques ou détersives,

- utiliser un pain de toilette doux (toilette pas plus de deux fois par jour), s'abstenir de tout cosmétique ou autre produit parfumé ou alcoolisé,

- ne pas s'exposer au soleil en début de traitement ; par la suite il est préférable d'utiliser un filtre solaire,

- ne pas se servir de lampes à U.V.,

- une prudence particulière est recommandée pour les sujets à teint clair et sur certaines zones tégumentaires plus fragiles (cou, décoletté, creux sous-claviculaire, pourtour des yeux et de la bouche),

- si les phénomènes d'irritation s'avèrent gênants, espacer les applications et/ou utiliser la forme moins concentrée,

- si l'irritation gênante persiste malgré les précautions d'emploi, le traitement devra être interrompu,

- en cas d'application accidentelle sur les muqueuses (yeux, bouche, narines) ou sur les paupières, rincer très soigneusement à l'eau,

- éviter l'application sur une plaie ou un lésion cutanée préalable.

- ce médicament contient du propylèneglycol et peut provoquer des irritations cutanées.



Interactions avec d'autres médicaments

Les données disponibles à ce jour ne laissent pas supposer l'existence d'interactions cliniquement significatives.



Grossesse et allaitement

Grossesse

Il n'y a pas chez l'animal, de rapport publié mentionnant un effet du peroxyde de benzoyle sur les fonctions de reproduction, la fertilité, la tératogénicité, l'embryotoxicité ou le développement péri et post-natal. La large utilisation du peroxyde de benzoyle dans le cadre de l'acné depuis plusieurs décennies à des concentrations inférieures à 10% n'a pas été associée à ce type d'effet chez l'homme. CUTACNYL en gel ne doit être utilisé chez la femme enceinte que si c'est clairement nécessaire.

Allaitement

En l'absence de données sur l'excrétion du peroxyde de benzoyle dans le lait chez l'animal ou chez l'homme et parce que de nombreux médicaments sont excrétés dans le lait humain, il est recommandé d'utiliser le peroxyde de benzoyle avec prudence chez la femme allaitante et la préparation ne doit pas être appliquée sur la poitrine pour éviter tout transfert de produit chez le nouveau né.



Comment ça marche ?

Le peroxyde de benzoyle pénètre dans la peau où il est transformé en acide benzoïque qui passe dans la circulation systémique.

 

 

 


Voir Aussi :

En un seul Click, accédez à toutes les professions de santé :

 

 

 

Ajouter un commentaire

 
×