FLAGENTYL

 



FLAGENTYL 500 mg , Comprimé pelliculé sécable

Présentation : Boîte de 4
Distributeur ou fabriquant : MAPHAR
Composition : Secnidazole
PPM : 61.80 Dh

 

 

Sommaire
  • Indications
  • Posologie
  • Contre indications
  • Effets indésirables
  • Précautions et autres informations

Indications

 

• Urétrites et vaginites à Trichomonas vaginalis

• Amibiase intestinale

• Amibiase hépatique

• Giardiase


Posologie SECNOL 2 g Granulé Boîte de 1 Sachet-dose

Urétrites et vaginites à Trichomonas vaginalis

• adultes : 2 g en 1 prise unique au début d'un repas.

Amibiase intestinale

Amibiase aiguë symptomatique (forme histolytica) :

• adultes : 2 g en 1 prise unique au début d'un repas,

• enfants : 30 mg/kg/j, en 1 prise unique, dose à prendre 1 seul jour ;


Amibiase asymptomatique (formes minuta et kystique) : même dose quotidienne pendant 3 jours.

 

Amibiase hépatique

• adultes : 1,5 g par jour, en une ou plusieurs prises au début des repas, pendant 5 jours ;

• enfants : 30 mg/kg/j, en une ou plusieurs prises au début des repas, pendant 5 jours.

 

NB : à la phase suppurative de l'amibiase hépatique, effectuer conjointement le traitement par le secnidazole et l'évacuation du pus ou des abcès.

 

Giardiase

• enfants : 30 mg/kg/j, en 1 prise unique, dose à prendre 1 seul jour.

 


Cette forme fortement dosée n'est pas adaptée à l'enfant. Il conviendra d'avoir recours dans ces cas à une forme moins fortement dosée.

 



Contre indications

 

• Hypersensibilité aux dérivés imidazolés ou à l'un des constituants de ce médicament.

• Allaitement.




Effets indésirables Secnol

 

Les effets indésirables susceptibles d'être observés sont ceux des dérivés de l'imidazole :

• les plus fréquents : troubles digestifs avec gastralgies, modification du goût (métallique), glossites, stomatites ;

• leucopénie modérée, réversible à l'arrêt du traitement ;

• rarement : vertiges, phénomènes d'incoordination et d'ataxie, paresthésies, polynévrites sensitivomotrices.

 

Avec le secnidazole ont été constatés jusqu'à présent :

• rares troubles digestifs (nausées, vomissements, gastralgies) ;

• rares réactions d'hypersensibilité immédiates : fièvre, érythème, urticaire et angiodème.

 

 

Précautions d'emploi

 

• La consommation de boissons alcoolisées est à éviter au cours du traitement par le secnidazole.

• Éviter l'administration chez les sujets présentant des antécédents de dyscrasie sanguine.

 



Interactions avec d'autres médicaments

 

Associations déconseillées

 

+ Disulfirame

Bouffées délirantes, état confusionnel.

 

+ Alcool

Effet antabuse (chaleur, rougeur, vomissement, tachycardie).

Eviter la prise de boissons alcoolisées et de médicaments contenant de l'alcool.

 

Associations faisant l'objet de précautions d'emploi

 

+ Anticoagulants oraux (décrit pour la warfarine)

Augmentation de l'effet de l'anticoagulant oral, et du risque hémorragique par diminution de son catabolisme hépatique.

Contrôle plus fréquent du taux de prothrombine et surveillance de l'I.N.R. Adaptation de la posologie de l'anticoagulant oral pendant le traitement par le secnidazole et 8 jours après son arrêt.

 



Grossesse et allaitement

 

Grossesse

 

Les études chez l'animal n'ont pas mis en évidence d'effet tératogène. En l'absence d'effet tératogène chez l'animal, un effet malformatif dans l'espèce humaine n'est pas attendu. En effet, à ce jour, les substances responsables de malformations dans l'espèce humaine se sont révélées tératogènes chez l'animal au cours d'études bien conduites sur deux espèces.

 

En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou foetotoxique du secnidazole lorsqu'il est administré pendant la grossesse.

 

En conséquence, par mesure de précaution, il est préférable de ne pas utiliser le secnidazole pendant la grossesse.

 

Allaitement

 


Il n'y a pas de données concernant le passage dans le lait maternel avec ces médicaments. Cependant, le passage dans le lait maternel est documenté avec d'autres dérivés imidazolés, et des cas de candidoses oro-anales et de diarrhées ont été décrits chez des enfants allaités de mère traitée avec d'autres dérivés imidazolés.

 

En conséquence, il convient d'exercer une surveillance clinique du nouveau-né voire de suspendre l'allaitement pendant le traitement.

 



Effet sur la conduite de véhicules

 

Rarement, des vertiges ont été signalés suite à l'administration de dérivés de l'imidazole.




Comment ça marche ?

 

Après administration orale d'une prise de 2 g de secnidazole sous forme de comprimés à 500 mg, le taux sérique maximal est obtenu à la 3e heure. La demi-vie plasmatique est d'environ 25 heures. L'élimination, essentiellement urinaire, est lente (environ 50 % de la dose ingérée sont excrétés en 120 heures). Le secnidazole traverse le placenta et passe dans le lait maternel.

 

 

 

Pharmapress est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale.Veuillez nous signaler toute erreur ou information incomplète.Merci

Voir Aussi :

En un seul Click, accédez à toutes les professions de santé :

 

 

 

Ajouter un commentaire