KETALAR

 



KETALAR 10mg/ml Solution Injectable

Présentation : Boîte de 25 flacons de 20ml
Distributeur ou fabriquant : PFIZER MAROC
Composition : Ketamine

KETALAR 50mg/ml Solution Injectable

Présentation : Boîte de 25 flacons de10ml
Distributeur ou fabriquant : PFIZER MAROC
Composition : Ketamine

 

 
Sommaire
  • Indications
  • Posologie
  • Contre indications
  • Effets indésirables
  • Précautions et autres informations

Indications

Générales :

La Kétamine peut être utilisée :

• soit comme agent anesthésique unique : particulièrement adapté aux interventions de courte durée, il permet également, grâce à des injections répétées ou à son utilisation en perfusion intraveineuse, d'obtenir une anesthésie prolongée durant plusieurs heures ;

• soit comme inducteur d'anesthésie avant l'administration d'autres agents anesthésiques ;

• soit comme potentialisateur d'agents anesthésiques de faible puissance, tel le protoxyde d'azote.


Obstétricales :

• La Kétamine peut être utilisée seule ou en association avec d'autres anesthésiques.

 



Posologie KETAMINE 10 mg/mL Solution injectable (IM, IV) Boîte de 10 Ampoules de 5 ml

La posologie doit être adaptée à chaque cas patient, en fonction de la nature de l'intervention, du type d'anesthésie pratiquée, des diverses associations anesthésiques impliquées et de la voie d'administration. Les doses suivantes de kétamine (valeurs exprimées en kétamine base) ne sont données qu'à titre indicatif.

INJECTIONS DISCONTINUES :
Induction :
-Voie IV : dose initiale variant de 1 à 4,5 mg/kg.
En moyenne, une dose de 2 mg/kg détermine une anesthésie durant 5 à 10 minutes. L'injection doit être pratiquée lentement en 60 secondes environ.
-Voie IM : dose initiale variant de 6,5 mg/kg à 13 mg/kg. En moyenne, une dose de 10 mg/kg provoque une anesthésie durant 12 à 25 minutes.

Entretien de l'anesthésie :
-Réinjection d'une dose comprise entre la moitié et la totalité de la dose nécessaire pour l'induction, par voie IV ou IM, selon les besoins.

PERFUSION IV :
-500 mg de kétamine sont diluées dans 500 ml de chlorure de sodium 0,9% ou 500 ml de glucose 5% (soit une solution de kétamine à 0,1%). L'induction est réalisée soit par l'administration dans la tubulure d'une dose starter de
2 à 5 mg/kg de kétamine, soit par un débit rapide de la perfusion (120 à 150 gouttes par minute). Dès la perte de conscience, ce débit est ralenti à 30-60 gouttes par minute et sera ensuite adapté en fonction de la survenue éventuelle de signes de réveil.

 



Contre indications

 

- Hypersensibilité reconnue à la kétamine.
- En cas d'hypertension artérielle, d'antécédent d'accident vasculaire cérébral, d'insuffisance cardiaque sévère, l'anesthésiste restera seul juge de l'opportunité d'utilisation.



Effets indésirables Ketamine

- La kétamine provoque habituellement une élévation de l'ordre de 15 à 25% de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle : le retour aux valeurs initiales s'effectue en 15 minutes environ ; on a pu observer, plus rarement, une hypotension ou des troubles du rythme cardiaque.
- On a noté parfois une dépression respiratoire modérée et transitoire ou une apnée, notamment après injection IV rapide de fortes doses.
- Des mouvements toniques ou cloniques sont parfois observés en rapport avec le maintien du tonus musculaire.
- Une diplopie et un nystagmus peuvent survenir.
- Une réaction érythémateuse ou douloureuse au point d'injection, un rash morbilliforme sont exceptionnels.

Précautions d'emploi

 

- Présence d'un anesthésiste expérimenté et disposant d'un matériel de réanimation.
- Vacuité gastrique plusieurs heures avant l'intervention.
- Prémédication vagolytique.
- En cas d'injection IV de kétamine 1% ou kétamine 5%, injection lente de la dose initiale, en 60 secondes environ, afin d'éviter une dépression respiratoire.
- En cas de chirurgie viscérale, une analgésie complémentaire peut être nécessaire.
- Utilisation prudente en cas d'hypertension intracrânienne.
- La fréquence des réactions psychomimétiques à la phase d'émergence (rêves agréables ou désagréables, hallucinations, délire), d'un état de désorientation temporospatiale ou d'excitation, est considérablement diminuée par l'absence de stimulation auditive, visuelle, tactile, et par l'administration préalable de diazépam ou de dropéridol.

Ce médicament contient du sodium. Le taux de sodium est inférieur à 1 mmol par dose administrée, c'est à dire « sans sodium ».



Interactions avec d'autres médicaments

 

Le réveil peut être retardé en cas d'utilisation concomitante de barbituriques et/ou des neuroleptiques.

La kétamine est chimiquement incompatible avec les barbituriques et le diazépam avec lesquels il apparaît des précipités. Ces produits ne devraient pas être mélangés dans la même seringue ou la même solution pour perfusion.

 



Grossesse et allaitement

Grossesse

La Kétamine traverse le placenta. Ceci doit être bien noté en cas de chirurgie obstétrique lors de la grossesse.

A l'exception de l'utilisation au cours de l'accouchement ou lors de césariennes, aucune étude clinique n'a été réalisée lors de la grossesse. L'utilisation lors de la grossesse ne doit être envisagée que si nécessaire.

Allaitement

L'utilisation lors de l'allaitement n'est pas recommandée.



Effet sur la conduite de véhicules

La prise de ce médicament est incompatible avec la conduite de véhicule ou l'utilisation de machines.



Comment ça marche ?

Le métabolisme de la Kétamine s'effectue très rapidement dans le foie, ce dont témoigne la décroissance très rapide des taux plasmatiques. Plusieurs fractions ont été identifiées : l'une d'elle possède une très faible action Kétamine-like, de l'ordre de 10 %.

L'excrétion est essentiellement urinaire sous forme de métabolites.

La demi-vie plasmatique terminale d'élimination est d'environ trois heures chez l'homme.

Le passage transplacentaire de la Kétamine est rapide mais limité.

 

 

 

Pharmapress est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale.Veuillez nous signaler toute erreur ou information incomplète.Merci

Voir Aussi :

En un seul Click, accédez à toutes les professions de santé :

 

 

 

Ajouter un commentaire