MENCEVAX

 



MENCEVAX ACWY Vaccin lyophilisé

Présentation : Boîte de 1 flacon monodose
Distributeur ou fabriquant : GSK MAROC
Composition : Vaccin contre Méningite bactérienne causée par des méningocoques des groupes A, C,W135 et Y
PPM : 176.40 Dh

Meningo A+C

Présentation : Boîte d'une seringue d'une dose
Distributeur ou fabriquant : SANOFI
Composition : Vaccin Méningococcique A+C Polyosidique
PPM : 100.60 Dh

 

 

Sommaire
  • Indications
  • Posologie
  • Contre indications
  • Effets indésirables
  • Précautions et autres informations

Indications

Immunisation active des adultes, adolescents et enfants de plus de 2 ans contre la maladie méningococcique invasive dues aux méningocoques des groupes A, C, W135 et Y.

MENCEVAX doit être utilisé selon les recommandations officielles.



Posologie MENCEVAX Poudre et solvant pour solution injectable Boîte de 1 Flacon de poudre + flacon de solvant de 0,5 ml

Posologie

Une dose de 0,5 ml.

Les sujets restant exposés à un risque accru de maladie méningococcique invasive peuvent être revaccinés (voir persistance de la réponse immunitaire dans la rubriquePropriétés pharmacodynamiques). Les intervalles de revaccination doivent être conformes aux recommandations officielles.

Mode d'administration

MENCEVAX est uniquement destiné à l'injection sous-cutanée profonde.



Contre indications

Hypersensibilité aux substances actives ou à l'un des excipients.

Hypersensibilité suite à une précédente administration de MENCEVAX.

Comme pour les autres vaccins, l'administration de MENCEVAX doit être différée chez les sujets atteints d'une maladie fébrile sévère aiguë. Cependant la présence d'une infection bénigne, telle qu'un rhume, n'est pas une contre indication à la vaccination.



Effets indésirables Mencevax

Dans des essais cliniques récents, MENCEVAX ACWY a été administré à 502 sujets.

Les événements indésirables les plus fréquemment rapportés ont été la douleur et la rougeur au site d'injection.

Les événements indésirables survenus lors de ces essais ont été rapportés pour la plupart dans les 48 heures suivant la vaccination.

Les événements indésirables considérés comme au moins possiblement liés à la vaccination ont été classés par fréquence comme suit.

Les fréquences sont définies comme suit :

Très fréquent ( ³ 1/10)

Fréquent ( ³ 1/100 et <1/10)

Peu fréquent ( ³ 1/1000 et <1/100)

Au sein de chaque fréquence de groupe, les effets indésirables doivent être présentés suivant un ordre décroissant de gravité.

Affections du système nerveux

Très Fréquent : céphalées

Fréquent : somnolence

Peu fréquent : sensation vertigineuse

Affections gastro-intestinales

Fréquent : symptômes gastro-intestinaux (tels que nausées, vomissements et diarrhées)

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Peu fréquent : urticaire, éruption cutanée

Troubles du métabolisme et de la nutrition

Fréquent : perte d'appétit

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Très fréquent : douleur et rougeur au site d'injection, fatigue

Fréquent : fièvre, gonflement au site d'injection

Affections psychiatriques

Fréquent : irritabilité

Dans une étude réalisée par l'OMS au Ghana, MENCEVAX ACWY a été administré à 177 adultes. Les événements indésirables suivants ont été observés dans cet essai :

Très fréquent : sensibilité au site d'injection

Fréquent : induration au site d'injection

De plus, les effets indésirables suivants ont été rapportés au cours de la surveillance après commercialisation :

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Œdème angioneurotique

Affections musculo-squelettiques et systémiques

Arthralgie, raideur musculosquelettique

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Symptômes pseudo-grippaux, frissons

Affections du système immunitaire

Réactions allergiques incluant des réactions anaphylactiques et anaphylactoïdes

Précautions d'emploi

Comme avec tous les vaccins injectables, il est recommandé de toujours disposer d'un traitement médical approprié, dans le cas où surviendrait une réaction anaphylactique suivant l'administration du vaccin.

La vaccination doit être précédée d'une recherche des antécédents médicaux du patient (notamment pour les vaccinations antérieures et les effets indésirables ayant pu survenir) et d'un examen clinique.

MENCEVAX ne doit en aucun cas être administré par voie intravasculaire ou intradermique.

MENCEVAX confère uniquement une protection contre Neisseria meningitidisappartenant aux groupes A, C, W135 etY. Une protection ne peut être garantie chez chaque sujet vacciné.

Le vaccin peut ne pas provoquer une réponse immunitaire protectrice chez les sujets immunodéficients.

Les polyosides des groupes C, W135 et Y sont faiblement immunogéniques chez les enfants de moins de 24 mois. Le polyoside du groupe A induit une réponse en anticorps chez les enfants à partir de l'âge de 6 mois. Cependant, la réponse est inférieure à celle observée chez des sujets plus âgés et peut être transitoire.

Le polyoside du groupe C peut induire une hyporéponse immunologique à des doses ultérieures de polyoside C ou de vaccin méningococcique conjugué du groupe C. La pertinence clinique de ce phénomène reste inconnue.



Interactions avec d'autres médicaments

Il n'existe aucune donnée sur l'administration concomitante de MENCEVAX avec d'autres vaccins. Lorsque l'administration concomitante d'autres vaccins injectables ne peut être évitée, ceux-ci doivent être administrés en des sites d'injection différents.



Grossesse et allaitement

Grossesse

Aucune donnée n'est disponible, ni sur l'utilisation chez la femme enceinte durant la grossesse, ni sur des études de reproduction chez l'animal.

Néanmoins, la vaccination durant la grossesse peut être envisagée en cas de risque accru de maladie méningococcique.

Allaitement

Aucune donnée n'est disponible sur l'administration de MENCEVAX chez la femme allaitante.

Cependant MENCEVAX peut être utilisé chez la femme allaitante en cas de risque accru de maladie méningococcique.



Effet sur la conduite de véhicules

Il est peu probable que le vaccin ait un effet sur l'aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines.



Comment ça marche ?

L'évaluation des propriétés pharmacocinétiques n'est pas requise pour les vaccins.

 

 

 

Pharmapress est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale.Veuillez nous signaler toute erreur ou information incomplète.Merci

 


Voir Aussi :

En un seul Click, accédez à toutes les professions de santé :

 

 

 

Ajouter un commentaire