METHERGIN

 



METHERGIN 0,125 mg , Comprimé pelliculés

Présentation : Boîte de 20
Distributeur ou fabriquant : LAPROPHAN
Composition : Méthylergométrine
PPM : 38.20 Dh

METHERGIN 0,20 mg/ml Soluté Injectable

Présentation : Boîte de 3 Ampouless de 1 ml
Distributeur ou fabriquant : LAPROPHAN
Composition : Méthylergométrine
PPM : 19.10 Dh

METHERGIN 0,25 mg/ml Solution buvable en gouttes,

Présentation : Flacon de 10 ml
Distributeur ou fabriquant : LAPROPHAN
Composition : Méthylergométrine
PPM : 40.90 Dh

 

Sommaire
  • Indications
  • Posologie
  • Contre indications
  • Effets indésirables
  • Précautions et autres informations

Indications

 

  • En obstétrique : prise en charge de la délivrance en cas d'urgence obstétricale : hémorragie de la délivrance et du post-partum, après césarienne, après curetage et interruption de grossesse par aspiration ou curetage, subinvolution ou atonie de l'utérus, après expulsion de l'enfant.

• En cardiologie : l'utilisation par voie intra-veineuse est exceptionnelle et strictement réservée à la réalisation du test au MÉTHERGIN en milieu cardiologique spécialisé (voir rubrique Propriétés pharmacodynamiques).

 



Posologie METHERGIN 0,2 mg/1 mL Solution injectable Boîte de 3 Ampoules de 1 ml

 

  • En obstétrique : voie intra-musculaire exclusive (voir rubrique Contre-indications). La posologie est de 1 ampoule de 1 ml (0,20 mg).
  • En cas de césarienne : la posologie est de une ampoule de 1 ml (à 0,20 mg), après extraction de l'enfant.

• En cardiologie : voie intraveineuse exclusive; le test au METHERGIN utilise des protocoles standardisés. La dose unitaire usuelle varie de 0,05 à 0,40 mg.

 



Contre indications

 

METHERGIN est contre-indiqué :

  • en cas d'hypersensibilité connue à la méthylergométrine, à d'autres dérivés de l'ergot de seigle ou à l'un des excipients de METHERGIN.
  • en cas d'état infectieux sévère.
  • En association au sulprostone et à la phénylpropanolamine.
  • En association aux inhibiteurs puissants du CYP3A4 et aux triptans (voir rubriqueInteractions avec d'autres médicaments et autres formes d'interactions).

 

En obstétrique METHERGIN est contre-indiqué :

  • Par voie intra-veineuse et par voie intra-myométriale.
  • Pendant la grossesse et au cours du travail (voir rubrique Grossesse et allaitement).
  • En cas de pré-éclampsie ou d'éclampsie.
  • Dans les hémorragies après interruption de grossesse obtenue par méthode médicale, (avec ou sans geste chirurgical) en l'absence de données sur l'association.
  • En cas d'hypertension artérielle sévère.
  • En cas d'affections vasculaires oblitérantes (y compris l'insuffisance coronaire).

 

En cardiologie, le test au METHERGIN pratiqué par voie IV est contre-indiqué :

  • En cas d'hypertension artérielle sévère non contrôlée.

 

  • En cas de lésions coronaires sévères (lésion du tronc commun de la coronaire gauche, lésions tritronculaires sévères).
  • En cas de lésions coronaires instables (phase aiguë d'un infarctus du myocarde : 7 premiers jours, angor instable : dernière crise < 7 jours, aspect coronarographique évocateur de thrombose.

 



Effets indésirables Methergin

 

Les effets indésirables (tableau I) sont classés par ordre de fréquence décroissante, avec la règle suivante : très commun (≥ 1/10), commun (≥ 1/100), < 1/10), peu commun (≥ 1/1000, < 1/100), rare (≥ 1/10.000, < 1/1000), très rare (< 1/10.000, cas isolés).

 

Tableau I

Troubles du système immunitaire

Très rare

Réactions anaphylactiques et anaphylactoïdes.

Troubles du système nerveux central

Commun

Céphalées.

Peu commun

Vertiges, convulsions.

Très rare

Hallucinations.

 

Confusion mentale, coma.

Troubles de l'oreille interne

Très rare

Acouphènes.

Troubles cardiaques

Peu commun

Douleur thoracique.

Rare

Bradycardie, tachycardie, palpitations.

Très rare

Infarctus du myocarde, spasme coronaire.

Troubles vasculaires

Commun

Hypertension.

Peu commun

Hypotension.

Rare

Spasme artériel périphérique.

Très rare

Thrombophlébite, accident vasculaire cérébral.

Troubles respiratoires, thoraciques et médiastinaux

Très rare

Congestion nasale.

 

Troubles gastro-intestinaux

Peu commun

Nausées, vomissements.

Très rare

Diarrhée.

Troubles de la peau et sous cutanés

Commun

Eruptions cutanées.

Peu commun

Hyperhydrose.

Troubles musculo-squelettiques et du tissu conjonctif

Très rare

Crampes musculaires.

Grossesse, puerperium et périnatalité

Commun

Douleurs abdominales (causées par les contractions utérines).


Précautions d'emploi

 

L'administration doit se faire sous contrôle tensionnel strict.

• En obstétrique :

o La prise en charge médicamenteuse lors de la délivrance doit se faire sous surveillance obstétricale ;

o Lors d'une présentation anormale, de l'épaule par exemple, MÉTHERGIN ne doit pas être administré avant le dégagement complet de l'enfant, et, en cas de grossesse multiple, avant le dégagement du dernier enfant.

• En cardiologie :

o l'administration intraveineuse doit être faite lentement et ne doit pas durer moins de 60 secondes,

o l'administration par voie intra ou péri artérielle doit être évitée,

o la surveillance clinique et électrique prolongée est recommandée en cas de test positif.

 

Ce médicament contient du sodium. Le taux de sodium est inférieur à 23 mg (ou 1 mmol) pour une dose maximale journalière de 2 ampoules de 1 ml, c'est à dire « sans sodium ».

 

Précautions d'emploi

• Le produit doit être utilisé avec précaution en cas d'insuffisance hépatique ou rénale, d'hypertension artérielle légère ou modérée (une hypertension sévère constitue une contre-indication) ou en présence d'autres facteurs de risque vasculaire (tabagisme...).

• En cardiologie : (voir rubrique Propriétés pharmacodynamiques),

• Les anesthésiques généraux par inhalation diminuent le pouvoir utérotonique de MÉTHERGIN,

• L'ocytocine et les prostaglandines peuvent potentialiser le pouvoir utérotonique de MÉTHERGIN

 



Interactions avec d'autres médicaments

 

Associations contre-indiquées

• Phénylpropanolamine

Risque de vasoconstriction et/ou de crises hypertensives.

• Sulprostone

Risque de vasoconstriction coronaire pouvant être fatale.

• Triptans: almotriptan, frovatriptan, naratriptan, rizatriptan, sumatriptan, zolmitriptan

Risque d'hypertension artérielle, de vasoconstriction artérielle coronaire.

 

 

 

• Inhibiteurs puissants du cytochrome CYP3A4 :

Macrolides (troléandomycine, érythromycine, clarithromycine, télithromycine par exemple), inhibiteurs de la protéase ou de la transcriptase inverse du VIH (ritonavir, indinavir, nelfinavir, délavirdine par exemple) ou antifongiques azolés (kétoconazole, itraconazole, voriconazole par exemple).

Risque de vasoconstriction et/ou de poussées hypertensives.

Associations déconseillées

+ Bromocriptine, cabergoline, pergolide : Risque de poussées hypertensives et/ou de vasoconstriction artérielle coronaire ou cérébrale.

+ Anesthésiques généraux par inhalation : diminution du pouvoir utérotonique de METHERGIN.

+ Ocytocine et prostaglandines : potentialisation possible du pouvoir utérotonique de METHERGIN.

 



Grossesse et allaitement

 

Grossesse

 

Il n'y a pas de données fiables de tératogenèse chez l'animal.

 

En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou foetotoxique de la méthylergométrine lorsqu'elle est administrée pendant la grossesse.

En raison de ses effets ocytociques et vasoconstricteurs, ce médicament ne doit pas être utilisé :

  • au cours de la grossesse,

• au cours du travail et jusqu'au dégagement de l'épaule postérieure dans les présentations céphaliques,

• dans les présentations du siège et autres présentations anormales, jusqu'au dégagement complet de l'enfant,

• en cas de grossesse multiple, avant la naissance du dernier enfant,

• en cas de toxémie gravidique (pré-éclampsie, éclampsie).

 

Allaitement

 

La méthylergométrine passe dans le lait maternel mais la dose que reçoit l'enfant via le lait est faible. L'allaitement est possible aux doses préconisées, et pendant une durée de traitement n'excédant pas trois jours (la méthylergométrine peut inhiber la lactation). Le médicament sera pris juste après une tétée. Cependant, une toxicité ne peut être exclue : en cas de survenue de diarrhée, nausées, vomissements, agitation chez l'enfant, le traitement sera interrompu.

 



Effet sur la conduite de véhicules

 

Le maléate de méthylergométrine peut être à l'origine de vertiges et de convulsions. Aussi des précautions sont à prendre lors de la conduite de véhicules ou l'utilisation de machines .

 

 



Comment ça marche ?

 

L'action de MÉTHERGIN se manifeste 2 à 5 minutes après une injection intramusculaire.

Absorption

Des études réalisées chez des femmes volontaires sains à jeun, ont montré que, après injection intramusculaire de 0,2 mg, le Cmax est de 5918 ± 1952 pg/ml et le Tmax 0,41 ± 0,21 heures.

Après injection intra-musculaire, la quantité absorbée est d'environ 25 % supérieure à celle obtenue après administration orale.

Distributio n

Après administration intraveineuse, la distribution de la méthylergométrine vers les tissus est très rapide (en moins de 2 à 3 minutes). Le volume de distribution apparent chez des femmes volontaires sains est de 56,1 l ± 17,0 l. Le passage à travers la barrière céphalo-rachidienne n'est pas connu.

Métabolisme

La méthylergométrine est fortement métabolisée par le foie. Les études in vitro ont montré que les deux principales voies métaboliques sont la N-déméthylation et l'hydroxylation du noyau aromatique.

Elimination

Chez des femmes volontaires sains, la clairance plasmatique orale apparente est de 14,4 ± 4,5 l/h et la demi-vie moyenne d'élimination de 3,29 ± 1,31 heures.

La méthylergométrine est rapidement éliminée. Sa demi-vie est de 0,5 à 2 heures. La principale voie d'élimination est la voie biliaire.

Lors de traitement continu, une excrétion dans le lait est également observée. Le rapport entre concentrations dans le lait et concentrations plasmatiques est d'environ 0,3.

 

 

 

 

Pharmapress est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale.Veuillez nous signaler toute erreur ou information incomplète.Merci

 


Voir Aussi :

En un seul Click, accédez à toutes les professions de santé :

 

 

 

Ajouter un commentaire