PRIORIX

 



PRIORIX, Vaccin

Présentation : Flacon de Vaccin lyophilisé + diluent en Boîte de 1 seringue préremplie
Distributeur ou fabriquant : GSK MAROC
Composition : Vaccin contre rougeole, oreillons et rubéole
PPM : 149.00 Dh

 

 
Sommaire
  • Indications
  • Posologie
  • Contre indications
  • Effets indésirables
  • Précautions et autres informations

Indications

Immunisation active contre la rougeole, les oreillons et la rubéole.
L'utilisation de Priorix doit se baser sur les recommandations officielles.


Posologie PRIORIX Poudre et solvant pour solution injectable Boîte de 1 Seringue préremplie (+ 2 aiguilles) de 0,5 ml

Posologie :
- Nourrissons : la vaccination complète comprend deux doses de vaccin à au moins 1 mois d'intervalle, la première dose étant recommandée à l'âge de 12 mois, la deuxième dose, si possible avant l'âge de 24 mois.
- Nourrissons entrant en collectivité avant 12 mois : il est recommandé d'administrer à l'âge de 9 mois le vaccin contre la rougeole-rubéole-oreillons, la deuxième dose étant recommandée entre 12 et 15 mois.
- Enfants âgés de plus de 2 ans, adolescents et adultes : il convient de se référer aux recommandations officielles.
Voie d'administration :
Injecter par voie sous-cutanée.


Contre indications

CONTRE-INDIQUE :
- Infection fébrile sévère. Dans ce cas, comme pour toute vaccination, reporter l'injection du vaccin.
- Allergie connue à la néomycine ou à tout autre constituant du vaccin. Un antécédent de dermatite de contact à la néomycine n'est pas une contre-indication.
- Déficits immunitaires congénitaux ou acquis touchant l'immunité cellulaire.
- Cas particulier des enfants nés de mère VIH séropositive : le passage obligatoire des anticorps maternels de type IgG à travers le placenta rend ininterprétable la sérologie de l'enfant jusqu'à 9-10 mois environ (la persistance des anticorps maternels a été détectée jusqu'à 14 mois).
En France, il est donc nécessaire d'attendre la séronégativation de l'enfant déterminée par immunotransfert (Western Blot) avec l'apport éventuel de techniques de détection du génome viral, avant de pouvoir affirmer que l'enfant n'est pas infecté.
. Si l'enfant n'est pas infecté : le calendrier vaccinal peut être normalement appliqué (voir rubrique mises en garde et précautions d'emploi).
. Si l'enfant est infecté : l'avis d'une équipe pédiatrique spécialisée sera nécessaire.
PRIORIX NE DOIT EN AUCUN CAS ETRE ADMINISTRE PAR VOIE INTRAVASCULAIRE.
En raison de la présence de sorbitol, ce médicament est contre-indiqué en cas d'intolérance au fructose.
DECONSEILLE :
- Grossesse : il n'y a pas de données fiables de tératogenèse chez l'animal.
. Pour le vaccin contre la rougeole et les oreillons : en clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou foetotoxique de ce vaccin lorsqu'il est administré pendant la grossesse.
. Pour le vaccin contre la rubéole : en clinique, à ce jour, l'analyse d'un nombre élevé de grossesses exposées au vaccin antirubéoleux n'a révélé aucun effet malformatif ou foetotoxique (en particulier, pas de syndrome rubéoleux congénital) malgré le passage transplacentaire possible de la souche vaccinale.
En conséquence, l'utilisation de cette association vaccinale est déconseillée pendant la grossesse. Une vaccination réalisée par mégarde au cours d'une grossesse méconnue ne justifie pas d'en conseiller l'interruption.
- Allaitement : il y a peu de données sur l'utilisation de cette association chez la femme qui allaite. En cas d'allaitement, il est préférable d'éviter la vaccination par cette association. En situation d'épidémie, il est préférable d'utiliser le vaccin monovalent correspondant.


Effets indésirables Priorix

Les fréquences reportées sont les suivantes :
Très fréquent : > = 10%.
Fréquent : > = 1% et < 10%.
Peu fréquent : > = 0,1% et < 1%.
Rare : > = 0,01% et < 0,1%.
Très rare : < 0,01%.
- Réactions au site d'injection :
. Très fréquent : érythème.
. Fréquents : douleur, oedème.
- Réactions générales :
Rare : fièvre, réactions allergiques incluant des réactions anaphylactiques.
- Affections du système nerveux :
Rares : convulsions fébriles.
- Affections endocriniennes :
Rare : parotidite.
- Affections gastro-intestinales :
Rares : diarrhée, vomissements, nausées.
- Affections de la peau et du tissu sous-cutané :
. Rares : éruptions cutanées.
. Très rare : purpura.
- Affections du système immunitaire :
Rares : adénopathies.
- Affections musculosquelettiques et systémiques :
Rares : manifestations articulaires.
- Affections hématologiques et du système lymphatique :
Très rares : thrombopénie, purpura thrombopénique.
- Durant la surveillance post-commercialisation, les effets indésirables suivants ont été rapportés en association temporelle avec la vaccination par Priorix.
. Affections du système nerveux :
Très rare : méningite.
. Affections des organes de reproduction et du sein :
Très rares : orchite ou orchi-épididymite.

Précautions d'emploi

- Comme pour tout vaccin injectable, il est recommandé de toujours effectuer une surveillance et de disposer d'un traitement médical approprié pour le cas rare où surviendrait une réaction anaphylactique suivant l'administration du vaccin.
- Attendre l'évaporation de l'alcool ou d'autres agents désinfectants appliqués sur la peau avant toute injection, car ils peuvent inactiver les virus atténués du vaccin.
- Une protection limitée contre la rougeole peut être observée après la vaccination jusqu'à 72 heures après exposition au virus.
- En raison de la persistance possible des anticorps maternels, les enfants de moins de 12 mois peuvent ne pas répondre de façon satisfaisante à la valence rougeole du vaccin. Cela ne doit pas empêcher la vaccination des enfants de moins de 12 mois car elle peut être recommandée dans certaines situations (voir rubrique posologie et mode d'administration).
- Les valences rougeole et oreillons du vaccin sont produites sur culture cellulaire d'embryon de poulet et peuvent donc contenir des traces de protéines d'oeuf. Les sujets ayant des antécédents de réactions anaphylactiques, anaphylactoïdes ou autres réactions immédiates (par exemple urticaire généralisée, gonflement de la gorge et de la bouche, difficultés respiratoires, hypotension ou choc) suite à l'ingestion d'oeufs peuvent être plus à risque de développer une réaction d'hypersensibilité immédiate suite à la vaccination, bien que ces types de réactions ne soient observés que très rarement. Les sujets ayant présenté une réaction anaphylactique doivent être vaccinés avec prudence, avec un traitement approprié à disposition pour le cas où surviendrait une réaction anaphylactique.
- PRIORIX doit être administré avec prudence chez les sujets ayant des antécédents personnels de convulsions.
- Un nombre limité de patients a reçu PRIORIX par voie intramusculaire. Une réponse immunitaire satisfaisante a été obtenue pour les 3 composants.
- L'utilisation de ce vaccin est déconseillée pendant la grossesse (voir grossesse et allaitement).
- En raison de la présence de sorbitol, ce médicament est contre-indiqué en cas d'intolérance au fructose.
- PRIORIX ne doit en aucun cas être administré par voie intravasculaire.


Interactions avec d'autres médicaments

- Si un test tuberculinique doit être fait, il est préférable de l'effectuer avant ou en même temps que la vaccination, car le vaccin vivant contre la rougeole (et peut-être le vaccin contre les oreillons), pourrait entraîner une dépression temporaire de la sensibilité tuberculinique de la peau. Cette dépression de la sensibilité cutanée peut durer 4 à 6 semaines et le test à la tuberculine ne devra pas être fait pendant cette période post-vaccinale, afin d'éviter les résultats faussement négatifs.
- Des études ont démontré que PRIORIX peut être administré en même temps qu'unvaccin vivant atténué contre la varicelle, si les sites d'injection sont différents. Cependant fièvre et rash ont été plus fréquemment observés en cas d'administration simultanée.
- Bien que des données sur l'administration concomitante de PRIORIX avec d'autres vaccins ne soient pas encore disponibles, il est généralement accepté que le vaccin combiné contre la rougeole, les oreillons et la rubéole puisse être administré en même temps que le vaccin oral ou inactivé contre la poliomyélite, le vaccin injectable trivalent contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche et le vaccin contre Haemophilus influenzae type b, si les sites d'injection sont différents.
- Chez les patients ayant reçu des gammaglobulines ou une transfusion sanguine, la vaccination devra être repoussée d'au moins 3 mois, en raison du risque d'échec vaccinal dû aux anticorps dirigés contre la rougeole, les oreillons et la rubéole acquis de façon passive.
- PRIORIX peut être injecté en dose de rappel chez les sujets qui ont été préalablement vaccinés avec d'autres vaccins combinés contre la rougeole, les oreillons et la rubéole.


Grossesse et allaitement

Grossesse :
Il n'y a pas de données fiables de tératogenèse chez l'animal.
- Pour le vaccin contre la rougeole et les oreillons.
En clinique, il n'existe pas actuellement de données suffisamment pertinentes pour évaluer un éventuel effet malformatif ou foetotoxique de ce vaccin lorsqu'il est administré pendant la grossesse.
- Pour le vaccin contre la rubéole.
En clinique, à ce jour, l'analyse d'un nombre élevé de grossesses exposées au vaccin antirubéoleux n'a révélé aucun effet malformatif ou foetotoxique (en particulier, pas de syndrome rubéoleux congénital) malgré le passage transplacentaire possible de la souche vaccinale.
- En conséquence, l'utilisation de cette association vaccinale est déconseillée pendant la grossesse. Une vaccination réalisée par mégarde au cours d'une grossesse méconnue ne justifie pas d'en conseiller l'interruption.
Allaitement :
Il y a peu de données sur l'utilisation de cette association chez la femme qui allaite.
En cas d'allaitement, il est préférable d'éviter la vaccination par cette association. En situation d'épidémie, il est préférable d'utiliser le vaccin monovalent correspondant.
 

 

Pharmapress est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale.Veuillez nous signaler toute erreur ou information incomplète.Merci

 

 


Voir Aussi :

En un seul Click, accédez à toutes les professions de santé :

 

 

 

Ajouter un commentaire

 
×