SEPTIVON

 



SEPTIVON 0,005 , Solution pour application locale

Présentation : Boîte de 1 Flacon de 250/500 ml
Distributeur ou fabriquant : MAPHAR
Composition : Triclocarban
PPM : 28.70/50.50 Dh

 

 

Sommaire
  • Indications
  • Posologie
  • Contre indications
  • Effets indésirables
  • Précautions et autres informations

Indications

Nettoyage et traitement d'appoint des affections de la peau primitivement bactériennes ou susceptibles de se surinfecter.
Remarque :
Les agents à visée antiseptique ne sont pas stérilisants : ils réduisent temporairement le nombre des micro-organismes.


Posologie SEPTIVON 1,5 % Solution pour application cutanée Flacon de 250 ml

VOIE CUTANEE. Ne pas avaler.
- Ce produit s'utilise pur ou dilué.
- En cas de dilution, la préparation doit être extemporanée.
- Le produit peut être utilisé :
. sur les lésions peu étendues, pur, en badigeonnage,
. en lavage, pur ou dilué : 3 bouchons par litre d'eau,
. en trempage, dilué : 3 bouchons pour 2 litres d'eau,
. pour la toilette vulvaire, dilué : 3 bouchons par litre d'eau.
- Rincer après utilisation.


Contre indications

- Hypersensibilité à l'un des composants en particulier à la chlorhexidine,
- Ce produit ne doit pas être mis en contact avec le cerveau, les méninges, l'oeil, ni pénétrer dans le conduit auditif en cas de perforation tympanique.
- Cette préparation ne doit pas être utilisée pour la désinfection du matériel médico-chirurgical.


Effets indésirables Septivon

- Risque d'allergie locale, se manifestant généralement par un eczéma de contact, notamment en cas d'utilisation sur :
. la peau lésée,
. les muqueuses,
. les ulcérations des membres inférieurs avec possibilité d'aggravation d'une lésion surinfectée lors d'utilisation prolongée.
- Risque d'allergie générale pouvant aller (rarement) jusqu'au choc anaphylactique.

Précautions d'emploi

- Bien que la résorption transcutanée de la chlorhexidine soit très faible, le risque d'effets systémiques ne peut être exclu. Ils sont d'autant plus à redouter que l'antiseptique est utilisé sur une grande surface, sur une peau lésée (notamment brûlée) une muqueuse, une peau de prématuré ou de nourrisson (en raison du rapport surface/poids et de l'effet d'occlusion des couches au niveau du siège).
- Dès l'ouverture du conditionnement d'une préparation à visée antiseptique, une contamination microbienne est possible.


Interactions avec d'autres médicaments

Compte tenu des interférences possibles (antagonisme, inactivation) l'emploi simultané ou successif d'antiseptiques et de savon est à éviter.


Comment ça marche ?

La résorption transcutanée par la peau normale est négligeable, même chez le nouveau-né.
 

 

 

Pharmapress est un journal d'information sur la santé. En aucun cas, il ne saurait se substituer à une consultation médicale.Veuillez nous signaler toute erreur ou information incomplète.Merci

 


Voir Aussi :

En un seul Click, accédez à toutes les professions de santé :

 

 

 

Ajouter un commentaire